Vous nous demandez souvent

Quel système de filtration pour piscine choisir ?

Disposer d’un bon système de filtration est essentiel pour bénéficier d’une eau de baignade propre, saine et cristalline. En matière de filtre, vous devez choisir un produit adapté au volume d’eau à traiter, avec plusieurs choix possibles sur le plan technologique !

Filtre à sable, zéolite, verre : quelle différence ?

Le modèle du filtre à sable est le plus répandu et le plus économique. C’est aussi l’un des moins efficaces en matière de filtration, car il ne retient que les débris de plus de 30 microns. Une finesse que vous pouvez toutefois améliorer en ajoutant des floculants. Comme son nom l’indique, du sable est utilisé pour épurer l’eau.

Avec ce modèle, vous avez la possibilité de remplacer le sable par d’autres matériaux filtrants aux performances supérieures, comme le verre poli (recyclé) et la zéolite (poudre minérale d’origine volcanique). Respectivement, ces produits ont une finesse de filtration de 15 et de 5 microns. Ces matériaux emprisonnent les particules fines plus efficacement. Si le verre poli est compatible avec les floculants, ce n’est pas toujours le cas de la zéolite.

Quels sont les autres types de filtres ?

Des technologies alternatives sont aussi disponibles, comme les filtres à cartouche et les filtres à diatomées, qui ont respectivement une finesse de filtration de 20 et de 3 microns.

Leur mode de fonctionnement et d’entretien est différent. Le filtre à cartouche ne fait pas appel à des granulés (sable, verre ou zéolite), mais à un média filtrant fabriqué en matière synthétique, comme le polyester. Il ne nécessite pas non plus de contre-lavage à l’inverse du filtre à sable, car son nettoyage se fait au jet d’eau, en retirant la cartouche.

Le filtre à diatomées a lui recours à des supports sur lesquels sont déposées de petites algues, des micro-organismes vivants agissant comme un média de filtration en épurant l’eau. C’est la solution de loin la plus efficace, d’où son prix plus élevé.