Je veux automatiser le traitement de ma piscine

Je veux automatiser le traitement de ma piscine

Au fil des années, la surveillance de votre piscine vous pèse, c’est un souci permanent ? Si vous cherchez une solution pour passer moins de temps à contrôler la qualité de l’eau, les systèmes de gestion automatique de dernière génération peuvent vous changer la vie. Ils s’installent en principe dans tous les bassins.

Les systèmes avec et sans régulation

Les distributeurs de produit chimique et électrolyseurs d’entrée de gamme sont capables de libérer
une dose de traitement (chlore, brome) périodiquement, mais ils se contentent de traiter sans réguler.
Un vrai système de régulation automatique mesure et traite en autonomie. Les modèles les plus hauts
de gamme sont connectés et permettent de gérer tout le bassin sur un smartphone ou une tablette.
Ce qui ne signifie pas qu’aucune intervention humaine n’est nécessaire ! Vous devrez quand même
vérifier le bidon de pH minus régulièrement, mais l’entretien global est largement simplifié.
Il existe toute une gamme de solutions, de la plus basique à la plus complète, pour des interventions
réduites au minimum.

> Pool pH, Pool Rx , Pool RX Socket d’Hayward : ces appareils de régulation chimique simplifient
l’entretien. Une pompe doseuse associée à une sonde permet de mesurer et d’injecter du produit si
besoin.

> Les électrolyseurs Hayward se déclinent du plus simple, avec AquaRite ® Flo au plus complet, avec
AquaRite ® +, véritable box multifonction qui gère pH, ORP, chlore, périodes de filtration, pompe à
chaleur, éclairage… Tout ça à partir d’une tablette ou d’un smartphone.

Le filtre, un choix stratégique pour une eau de qualité

Un bon filtre est indispensable pour tirer le meilleur parti de votre régulation automatique. Si vous avez des soucis d’eau verte récurrents, votre régulation n’est pas forcément en cause. Il suffit que votre filtre soit entartré pour favoriser le développement de bactéries. A vérifier !

Pourquoi vérifier si la technologie fait tout ?

Tous les équipements peuvent avoir des défaillances au fil du temps. L’automatisation d’une piscine
est un immense gain de temps et de tranquillité, mais vous devez contrôler les valeurs de l’eau de temps à autre. Le zéro entretien n’existe pas…

Par exemple, si la cellule de votre électrolyseur est entartrée, sa conductivité diminue et son analyse de l’eau devient fantaisiste. Elle aura tendance à estimer que le niveau de sel est plus bas que la
réalité. Un détartrage s’impose. Rappelez-vous qu’elle doit être remplacée tous les 4 ou 5 ans.

Une sonde ORP peut aussi être défectueuse et ne pas réagir normalement. Attention aux
conséquences ! Si elle envoie trop de chlore dans le bassin, le liner peut être définitivement
endommagé. Mieux vaut faire quelques mesures manuelles pour éviter ça…

Malgré ces quelques précautions à prendre, l’automatisation de votre piscine apporte une tranquillité
d’esprit incomparable et réduit également les coûts de fonctionnement, car la consommation de
produits est optimisée. A méditer pour la saison prochaine !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !