Au secours, c'est l'été et mon eau est toute verte!

Au secours, c'est l'été et mon eau est toute verte!

Enfin les vacances, l’été, le bonheur de se baigner en famille ou entre amis… Soudain l’eau vire au vert… Comment éviter cette mésaventure et comment redresser la situation au plus vite ?

Enfin les vacances, l’été, le bonheur de se baigner en famille ou entre amis… Tout le monde profite à fond des plaisirs de la piscine et soudain l’eau vire au vert… Comment éviter cette mésaventure et comment redresser la situation au plus vite ?

 

 

Prévention : le réflexe filtration

 

Une eau qui tourne, c’est la catastrophe… Pour éviter une pareille mauvaise surprise, la recette est simple et imparable. Dès qu’il fait chaud et que les baigneurs sont plus nombreux que d’habitude, il faut adapter la filtration. En clair, filtrer plus longtemps et surtout pendant les périodes de baignade, pas la nuit ! C’est la conjonction des UV et de l’affluence dans l’eau qui crée les conditions idéales pour que l’eau tourne. Les traitements sont conçus pour protéger la santé des baigneurs avant tout et doit être paramétrée en fonction du nombre de personnes qui fréquentent le bassin.

 

 

Les signes qui doivent vous alerter 

 

Des parois qui deviennent glissantes, des escaliers un peu gluants, un pH qui monte… Voilà les signes avant-coureurs d’un problème de qualité de l’eau. Il faut réagir tout de suite, car la situation peut très vite s’aggraver. Les dépôts glissants indiquent l’apparition d’un biofilm, autrement dit le développement de micro-organismes, qui n’ont rien à faire dans votre piscine. Mauvais pour l’eau, ils augmentent aussi le risque de glissade. C’est le moment de tout contrôler, en commençant par le taux de pH, avant le niveau de chlore. En effet, les vérifications permettent de mesurer le chlore libre, qui peut être élevé en cas de pH trop haut, alors que le chlore actif lui est trop bas. Le taux de ph est donc le premier indicateur à surveiller.

 

 

Les solutions qui marchent 

 

Evitez les recettes fantaisistes qui consistent à mélanger des produits de désinfection différents, qui restent dangereux. Vous risquez d’empirer la situation et de polluer l’eau.

Pour une piscine traitée au chlore, utilisez du chlore stabilisé (galets), si la situation n’est pas trop grave. Laissez agir et faites les vérifications. Cela ne suffit pas ? Place au chlore choc (non stabilisé), la solution radicale pour retrouver une eau claire. Surveillez le bassin ensuite et stabilisez la situation avec des galets. Pensez à vérifier votre filtration pour éviter que cet épisode ne se reproduise… Un détartrage du filtre peut éviter bien des problèmes.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !