Une eau de piscine adaptée aux peaux fragiles, c'est possible?

Une eau de piscine adaptée aux peaux fragiles, c'est possible?

Comment faire son choix parmi les différents systèmes de traitement de l’eau quand on a la peau fragile, réactive ou des allergies ? Nos conseils pour prendre les bonnes décisions.

En Europe, la règlementation impose que l’eau des piscines privées « doit être filtrée, désinfectée et désinfectante ». Tant mieux pour l’hygiène et la sécurité de tous, car l’eau est un milieu idéal pour le développement des bactéries. Mais comment faire son choix parmi les différents systèmes de traitement de l’eau quand on a la peau fragile, réactive ou des allergies ? Nos conseils pour prendre les bonnes décisions.

 

 

Les allergies aux chloramines 

 

Beaucoup de gens parlent d’allergie au chlore, avec des symptômes variés, qui vont des irritations cutanées aux yeux rouges. En réalité, il s’agit d’une réaction aux chloramines, un sous-produit du chlore qui se développe dans les piscines mal entretenues, où les chloramines s’accumulent. En effet, lorsque le chlore entre en contact avec des débris organiques comme les cheveux, les squames de la peau, la sueur ou la salive par exemple, une réaction chimique se produit et génère des composés chimiques volatils, les chloramines. Le pire cocktail ? Urine + chlore, le redoutable mélange bien connu des piscines publiques… Le phénomène est plus limité dans les piscines privées. Rappelons que le détartrage annuel des filtres au sable est une bonne mesure de prévention, car le calcaire favorise le développement des bactéries.

 

La sécurité de l'électrolyse au sel

 

Ultra-efficace, le traitement au chlore classique avec des galets de chlore reste la méthode de traitement de l’eau la moins douce pour la peau. L’électrolyse au sel constitue une bonne alternative, car même si le procédé a pour objectif final de produire du chlore, ce système crée moins de chloramines. Pas d’inquiétude sur l’eau salée, car le taux de salinité d’une eau de piscine traitée par électrolyse est faible et proche de celui des fluides corporels humains. On estime que ce taux de sel avoisine les 3,5 à 4 g /litre tandis que les larmes sont à 7 g/litre.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !