Accès pro
Vous êtes ici : \ \ L’implantation de la piscine

L’implantation de la piscine

l'implantation de la piscine

Le terrain pour réaliser une piscine

Votre terrain est-il propice à la construction d’une piscine ? Suivant sa composition, argileuse, granitique, schisteux, etc., les travaux de terrassement piscine seront plus ou moins complexes à réaliser. Cependant, quelle que soit la nature du sol, le terrain doit impérativement être stabilisé pour éviter l’apparition de fissures dans le bassin ou sur votre terrasse de piscine. Dans le cas d’une terre de remblais, on recommande au moins 10 ans de stabilisation pour garantir un terrain stabilisé, et donc la pérennité de l’ouvrage. Il faut également tenir compte des éventuelles remontées d’eau capables de soulever le bassin et de l’endommager gravement. Avec un sol humide, on prendra donc soin de prévoir soit un puits de décompression, soit une soupape hydrostatique au fond du bassin afin d’éliminer ce risque.


L’emplacement de la piscine

Parmi les différentes étapes de votre projet de piscine, le choix de l’emplacement de votre piscine mérite toute votre attention car il conditionne très largement sa réussite au long terme : pensez agréable, pratique, proximité, sécurité, pensez orientation et entretien. Outre un espace suffisamment grand pour accueillir le bassin et ses abords, on retiendra plusieurs critères afin de choisir le bon emplacement.


Le plus pratique

Un accès facile depuis la maison. Pensez que plus le bassin est éloigné de l’habitation, plus il sera difficile et donc coûteux d’acheminer l’eau et l’électricité, car il faudra plus de longueur de tuyaux, de câbles et de tranchées.


Le plus agréable

Un ensoleillement maximum. Observez attentivement la course du soleil sur votre terrain : chaque minute d’ensoleillement gagnée représente autant de chaleur apportée à l’eau du bassin et de plaisir, de confort dans sa piscine, en plus.


Le plus dégagé

Evitez la proximité de certaines végétations. Vos ennemis sont les feuilles, mais surtout le pollen qui colmate le filtre et les aiguilles de pin qui passent à travers et finissent dans la turbine de la pompe. Pour à la fois vous protéger du vent et créer des zones ombragées tout en minimisant l’entretien, privilégiez des espèces propices, type thuyas, haies à feuillage persistant, laurier rose, lierre, etc. Lisez cet article pour connaître le secret d'une piscine propre.


Le mieux orienté

Sauf dans le cas d’un jardin totalement abrité du vent, veillez à ce que les skimmers (les clapets de récupération de l’eau, littéralement : écrémeurs) soient toujours orientés face au vent dominant pour faciliter l’acheminement des débris flottant à la surface dans leur direction.


Le plus sûr

Assurez-vous que la piscine soit parfaitement visible depuis le lieu d’habitation pour faciliter la surveillance et prévenir toute utilisation anormale.


Le plus discret

Protégez votre vie privée et votre intimité. Choisissez un emplacement à l’abri des regards extérieurs.


NB : vous pouvez aussi choisir d’installer un bassin à l’intérieur de votre habitation ce qui permet d’en profiter 365 jours par an indépendamment de la saison et des conditions météo. Les contraintes techniques relatives à une piscine intérieure sont particulièrement élevées. Une ventilation permanente et une isolation spéciale pour éviter les infiltrations humides dans le reste du bâtiment s’imposent en tout premier lieu.

L'aménagement de l'espaceL'environnement de votre piscineL'aspect administratifDécouvrez les offres du moment